21:59:00
A+ A-

Deux zones suspectes dans l'océan Indien

[Edit du 23 janvier 2017]

Nos doutes se confirment: le risque de cyclogenèse est désormais faible selon les deux principaux modèles.

[Edit du 21 janvier 2017]
Actuellement deux zones suspectes sont suivies par les agences météorologiques. L'une se trouve près d'Agalega au Nord des Mascareignes et l'autre près des Chagos. Cette dernière est d'ailleurs surveillée par le NRL sous le numéro 99S. Bien qu'ayant connu une meilleure organisation aujourd'hui, ce minimum ne devrait pas se creuser significativement à cause d'un manque de convergence de basses couches à partir de la semaine prochaine. Actuellement la pression au centre du système est estimée à 1004 hPa par le NRL et les vents sont estimés à 43 km/h.

Les regards - des passionnés - se tournent actuellement vers les environs d'Agalega où l'activité convective est importante. Néanmoins il n'y pas vraiment de vortex à proprement parler ce qui rend difficile la situation géographique du phénomène. Concernant ce système, deux scénarios s'opposent. D'une part le modèle GFS (américain), n'envisage pas de creusement significatif, tout au plus une dépression tropicale. De l'autre côté le modèle CEP/ECMWF (européen) creuse un peu plus le phénomène. Creusement qui serait favorisé par la petite taille du phénomène. 

Mais pour l'heure une très grande incertitude existe encore autour de l'intensité et la trajectoire de ce système. En tout cas on peut émettre de sérieux doutes sur le creusement de ce phénomène. On en saura plus en début de semaine prochaine.