11:24:00
A+ A-

Le modèle numérique GFS évolue

Le modèle numérique américain GFS évolue cette année. L'augmentation de la puissance de calcul de ses super-calculateurs va considérablement améliorer les prévisions.

Le tout nouveau GFS (image: NOAA)


Cette mise à jour augmentera la résolution de la grille du modèle, le faisant passer de 27 km à 13 km, la prévision sera beaucoup plus fine.

De plus le modèle numérique GFS évoluera vers la 4-D. Cette mise à jour va permettre une meilleure prise en compte des observations terrestres utilisées pour initialiser le modèle.

Le modèle GFS est exécuté quatre fois par jour avec des prévisions sur 16 jours, rien d'exceptionnel pour l'instant. Avec le nouveau GFS, le modèle offrira des prévisions horaires sur 5 jours alors qu'anciennement la prévision était faite par pas de 3 heures. Cette amélioration sera très pratique pour prédire la naissance de systèmes dépressionnaires ou autres phénomènes météorologiques intenses.



Cette mise à jour prépare également GFS à utiliser les observations satellitaire de JPSS (Joint Polar Satellite System)  et GOES-R (Geostationary Operational Environmental Satellite). GOES-R sera lancé plus tard cette année et fournira des images aux modèles météorologiques et des images des cyclones toutes les 30 secondes!

Enfin le nouveau GFS améliorera l'observation et l'initialisation des données météorologiques des avions de ligne commerciaux tout en corrigeant plus précisément les éventuelles erreurs. Rappelons que cela devient possible grâce à une puissance de calcul qui a été augmentée.

Les essais du nouveau modèle GFS ont démontré une meilleure précision de celui-ci par rapport à l'ancien.

Le modèle GFS étant gratuit au public, nous pourrons en profiter et certainement que cela améliorera la prévision dans notre bassin cyclonique...




Source: www.noaa.gov