06:18:00
A+ A-

Le pic d'intensité des cyclones se rapproche des pôles

Les cyclones tropicaux atteignent maintenant leur pic d'intensité plus loin de l'équateur, selon une étude publiée en 2014 dans la revue Nature. Les résultats de l'étude montrent qu'au cours des 30 dernières années,  le lieu où le pic d'intensité est atteint par les cyclones tropicaux se déplace vers les pôles à une vitesse de 53 km par décennie dans l'hémisphère Nord et de 61 km par décennie dans l'hémisphère sud.

Selon le très connu Kerry Emanuel, professeur du MIT qui a co-réalisé cette étude, "les latitudes où ces cyclones atteignent leur intensité maximale semble augmenter au fil du temps, sur la plupart du globe». Actuellement les scientifiques du MIT sont en train de rechercher les mécanismes atmosphériques de ce changement pour voir si cela peut être directement imputé au "réchauffement" climatique.

A l'avenir, si cette tendance se confirme, les conséquences pourraient être graves, car des régions plus au nord ou plus au sud de l'équateur, qui n'ont que très rarement connu des cyclone tropicaux violents, pourraient maintenant être plus exposés à ces événements météorologiques extrêmes. Cela pourrait provoquer des dégâts importants à une population qui n'est peut être pas habituée à ce type d'aléa climatique.

Kossin, J. P., K. A. Emanuel, and G. A. Vecchi, 2014: The poleward migration of the location of tropical cyclone maximum intensity. Nature, 509, 349-352.