10:55:00
A+ A-

Une tempête (Guito) pourrait se former dans le Canal du Mozambique

Un système est suivi depuis quelques jours dans le Canal du Mozambique par le NRl sous le nom 90S.INVEST (suivi sur la page cyclone). Celui-ci devrait s'intensifier dans les jours qui viennent. Le phénomène atteindra certainement le stade de tempête tropicale la semaine prochaine et pourrait ainsi être baptisé Guito. Cette tendance est confirmée par le bulletin d'analyse de la ZCIT du CMRS :


Le flux de mousson reste établi sur toute la largeur du bassin mais principalement à l'Ouest de 55E. Le Talweg de Mousson (TM) se trouve toujours entre 16S et 17S sur le centre du Canal du Mozambique avec une circulation dépressionnaire présente à proximité des côtes mozambicaines (cf. ci-dessous). Sur l'Océan Indien, le TM est mal défini par manque de flux d'alizé, et se situe approximativement vers 13S. L'activité convective, modérée à localement forte, se situe au Nord du TM et essentiellement entre 50E et 70E où elle prend place entre 7S et 12S.
Zone Perturbée sur le Canal du Mozambique :
Au cours des dernières 24 heures, les données diffusiométriques, les observations de surface ainsi que les images satellitaires ont permis de déceler le creusement d'un faible minimum qui s'est formé hier en cours de journée entre Juan de Nova et les côtes Mozambicaines. Évoluant à proximité ou sur les côtes mozambicaines en cours de nuit dernière, celui-ci apparaît très désorganisé aujourd'hui. Les données diffusiométriques de la fauchée METOP-B de 0655Z ne révèlent pas de centre de circulation net mais suggèrent qu'il peut exister un centre de circulation de surface vers 16.8S / 40.8E. Les vents associés sont faibles (5-10 kt près du centre et jusqu'à 15-20 kt à localement 25 kt dans l'alimentation de mousson loin au Nord-Est du centre) et la pression minimale est estimée à 1005 hPa. L'activité convective associée est localement forte et accompagnée d'orages. Elle est surtout présente au Sud-Ouest de la Zone Perturbée, selon un axe 16S/36E- 20S/41E, où elle génère des fortes pluies sur la région de Quelimane, mais également dans le secteur Nord-Est de la circulation, avec un flux de mousson actif intéressant l'archipel des Comores et Mayotte.
Au cours des prochaines 48 heures, le système devrait peu se déplacer et rester à proximité des côtes avec donc une convergence de basses couches qui va être difficile à établir dans ce secteur. Toutefois les autres paramètres environnementaux étant très favorables (faible cisaillement sous la dorsale d'altitude, divergence d'altitude en amélioration côté Sud à partir de dimanche, SST à 29-30°C), un développement, d'abord lent, est envisagé. A partir de mardi, le système devrait se déplacer vers le Sud et s'éloigner des côtes Mozambicaines, un développement plus soutenu apparaît alors très probable. Ce scénario est suggéré par l'ensemble des modèles disponibles.
Au cours des 3 prochains jours, le temps perturbée (fortes pluies et orages accompagnée de fortes rafales de vents) associée directement ou indirectement à ce système, va continuer d’intéresser le Mozambique (région de Quelimane), l'archipel des Comores et Mayotte. Il devrait aussi intéresser plus franchement et dès demain les côtes Nord-Ouest et centre Ouest de Madagascar.
La probabilité de formation d'une Dépression Tropicale sur le Canal du Mozambique est faible dimanche, devient modéré lundi puis importante voire très importante à partir de mardi.
Carte de suivie des cyclone en cours à la Réunion et dans l'océan Indien