21:47:00
A+ A-

Prévisions pour la saison cyclonique dans l'Atlantique Nord



Alors que la saison cyclonique dans l’océan Atlantique Nord débute officiellement le 1er juin pour s’achever le 30 novembre, les services météorologiques américains ont publié leur premières prévision en terme de probabilité d'occurence des phénomènes attendus.

Les conditions climatiques globales sont assez similaires aux dernières années, qui furent plutôt actives en termes de nombre et d’intensité des phénomènes tropicaux. Les conditions en question étant par exemple les anomalies de températures des océans.

En conséquence, la saison des ouragans en Atlantique cette année sera « supérieure à la moyenne » avec 18 tempêtes tropicales et neuf ouragans.Quatre des ouragans devraient atteindre une catégorie majeure avec des vents soutenus soufflant au moins à 178 km/h,.

Une saison moyenne enregistre environ 12 tempêtes tropicales, six ouragans et deux ouragans majeurs dans l’Atlantique, les Caraïbes et le Golfe du Mexique, d’après l’Université du Colorado (CSU).

Les prévisions annonçant une saison 2013 plus active sont basées sur deux facteurs, d’après les explications des chercheurs. Dans un premier temps, les ouragans sont particulièrement à l’aise dans les eaux chaudes, et l’Océan Atlantique s’est réchauffé de manière significative ces derniers mois.

Il y a par ailleurs une très faible probabilité d’effet El Nino cet été et cet automne dans l’océan. El Nino entraîne un réchauffement des eaux à la surface du Pacifique tropical, et a lieu tous les quatre à douze ans, avec des effets considérables dans le monde entier. Le phénomène climatique crée notamment un effet de cisaillemen0t des vents, qui empêche les tempêtes de se transformer en ouragans dans le bassin Atlantique-Caraïbes.

Le cisaillement du vent est une différence de la vitesse ou de la direction du vent entre deux points suffisamment proches de l'atmosphère.

Les chercheurs ont indiqué qu’il y avait une chance de 72% qu’un ouragan majeur frappe la côte américaine cette année, contre une moyenne historique de 52%.

Il y a par ailleurs une chance de 48% qu’un ouragan majeur ne frappe la côte Est des Etats-Unis, conte une moyenne historique de 31%, et une chance de 47% qu’un ouragan majeur ne frappe la côte du Golfe du Mexique, contre une moyenne de 30% dans le passé.

La saison des ouragans en 2012 a enregistré 19 tempêtes tropicales et 10 ouragans, dont l’Ouragan Sandy, qui a frappé le nord-est des Etats-Unis en Octobre après avoir balayé les Caraïbes.

En règle générale, les phénomènes les plus violents se manifestent entre juillet et septembre, mais certains peuvent se développer tard dans la saison : on l’a vu l’année dernière avec l’ouragan Sandy qui a touché la côte Est des États-Unis à la fin octobre.



Source: Université du Colorado / CatNat