Soutenez meteoi.re en installant et utilisant le navigateur ultra sécurisé Brave

Un nouveau système d'alerte à la Réunion

Ecrit le 10 Dec 2018


Après la saison cyclonique 2017-2018 il a semblé nécessaire aux autorités de modifier le système d’alerte cyclonique à La Réunion. Après 5 mois de concertation avec les différents services concernés par la gestion de crise et Météo France le système d’alerte a été simplifié et s’est vu rajouter un niveau d’alerte supplémentaire: à savoir l’alerte violette.

Une modification nécessaire

L’ancien système d’alerte était basé principalement sur la force des vents cycloniques ce qui provoquait  l’incompréhension de la population sur son déclenchement ou non. Pour que l’alerte rouge soit déclenchée il fallait que les vents dépassent les 150 km/h et cela même s’il était prévue que des pluies diluviennes s'abattent sur La Réunion. Or l’histoire cyclonique nous montre qu’à La Réunion les fortes pluies sont dangereuses pour la population et provoquent énormément de difficultés de circulation (inondations, crues soudaines, éboulis…). On se souvient de Diwa (2006) ou encore Berguitta (2018).

Une simplification du système d’alerte

Dès lors que l’île se trouve sous la menace avérée d’un système cyclonique (qu’il s’agisse d’une tempête ou d’un cyclone) les 3 premiers niveaux d’alerte (pré-alerte, orange, rouge) pourront être déclenchés. L’alerte violette sera, quant à elle, déclenchée uniquement si les vents cycloniques dépassent les 200 km/h c'est à dire au stade de cyclone tropical intense ou très intense. 

Désormais les évènements météorologiques dangereux ne seront plus superposés aux alertes cycloniques. Ainsi on ne verra plus  une vigilance vent fort s'ajouter à une alerte orange cyclonique. 

Voici une synthèse de ce nouveau système d’alerte:

Nouveau systeme alerte cyclonique Réunion