08:51:00
A+ A-

Suivi du 3ème système dépressionnaire de la saison

[Point du 30 décembre 2O16 à  7h43]

Une chose est certaine, c'est qu'en ce dernier jour de 2016, nous n'assisterons pas au baptême d'une tempête tropicale dans notre bassin cyclonique, alors que tout présagé du contraire il y a à peine 48h. Comme quoi en météo rien n'est jamais fixé et parfaitement prévisible...

La convection s'est nettement affaibli au sein de la ZCIT. Cela témoigne de la mauvaise convergence des flux de basse couche. La zone perturbée 93S a perdu de sa vigueur mais on notera un petit centre de basse couche facilement décelable au nord de Maurice sur l'image satellite de ce matin.
Sauf si les conditions environnementales s'améliorent en altitude et en basse couche, la zone perturbée devrait subsister encore quelques jours sans s'intensifier significativement.

En attendant, la sécheresse commence à pointer son nez à La Réunion et certaines communes sont déjà concernées par des restrictions, comme Saint Joseph ou Salazie...

Prochain point l'année prochaine :-) !


[Point du 30 décembre 2O16 à  6h43]

Une fois n'est pas coutume, les modèles de prévisions numériques ont revu leurs prévisions d'intensité à la baisse. Le risque de voir une tempête tropicale dans les prochains jours a donc diminué, la faute à un flux de mousson qui s'est fortement affaibli et par conséquent la ZCIT aussi. Si les conditions environnementales s'améliorent l'intensification pourrait reprendre mais pour le moment ce n'est pas le cas.Quant à la trajectoire l'idée reste la même jusqu'à présent: la zone perturbée 93S devrait poursuivre vers l'Est-sud-est avant de faire demi-tour et se diriger globalement vers le Nord Est de Madagascar.


[Point du 29 décembre 2016 à 8h40]

Il est quasiment acquis que l'on assistera à une cyclogenèse dans les prochains jours. Nous allons donc commencer à suivre ce phénomène de plus près.

A 4h00 ce matin, la zone perturbée 93S se trouve au Nord Ouest des Mascareignes par le point 8.6S | 51.3E soit a environ 1440 km de La Réunion, 1450 km de Maurice et 470 km d'Antsirabe (Madagascar).

La pression au centre du système a légèrement chuté, elle est estimée à 1003 hPa. Les vents maximum en mer soufflaient en moyenne a 20 noeuds (soit des vents de 34 km/h sur 10 min et des rafales estimées à 46 km/h).

Selon le CMRS les conditions environnementales s'améliorent de plus en plus, ce qui devrait favoriser la cyclogenèse. Pour l'agence météorologique, le risque de formation d'une tempête tropicale devient "important" à partir de ce week-end. (voir également: les cartes de probabilité cyclonique de Meteoi)

Les prévisions des différents modèles nous permettent de discerner une première tendance de trajectoire.  Mais les modèles divergent encore sur l'intensité du phénomène.


Voir la page "Cyclone en cours" pour un suivi automatique et régulier du phénomène dépressionnaire.