23:34:00
A+ A-

Un peu de statistiques cycloniques

Pour mieux "comprendre" notre bassin cyclonique il conviendrait de l'analyser à travers quelques chiffres. Grâce aux données archivées de la NOAA des statistiques assez précises peuvent être établies. La NOAA archive les données cycloniques pour chaque bassin cyclonique à travers le monde depuis 1850 environ jusqu'à 2013. On optera pour une période allant de 1950 à 2013.

Sur cette période, ce sont 616* systèmes dépressionnaires** qui ont évolué dans l'océan Indien sud Ouest. Mais bien heureusement ce ne sont pas tous ces systèmes dépressionnaires qui sont passés à proximité immédiate d'une terre habitée. En réalité, un peu plus de 60% d'entre eux n'ont jamais touché un pays de la zone. 

Depuis, 40% des phénomènes dépressionnaires ont touché une terre habitée ©Meteoi

Sur ces 616 systèmes dépressionnaires, 243 sont passés à moins de 150 km d'une des principales îles de notre bassin cyclonique (Réunion, Maurice, Rodrigues, Mayotte, Madagascar).

Nombre de systèmes dépressionnaires ayant touché chaque pays ©MeteoiRépartition en pourcentage des terres affectées par un phénomène dépressionnaire depuis 1950 ©Meteoi

Sur ces 243 systèmes, quasiment la moitié a affecté la Grande Ile. Rodrigues, petite île située bien au centre du bassin, est la deuxième île la plus touchée avec 45 systèmes dépressionnaires passés à proximité. Ensuite, vient Maurice avec 39 phénomènes, puis La Réunion avec 32 phénomènes. Enfin, Mayotte n'a été affectée que 14 fois depuis 1950.

Finalement, il est possible de faire un rapport entre le nombre total de systèmes dépressionnaires et le nombre de systèmes qui sont passés près ou sur un pays. Par exemple, sur la période allant de 1950 à 2013 seulement 5% des 616 systèmes dépressionnaires sont passés à moins de 150 km de La Réunion et environ 18 % sur Madagascar. 



*Si les données sont très précises pour des petites îles, elles le sont un peu moins pour Madagascar. 
**Ici nous parlons uniquement des systèmes dépressionnaires d'une intensité égale ou supérieure au stade de tempête tropicale modérée.