17:48:00
A+ A-

Saison cyclonique encore bien calme

La saison cyclonique 2016-2017 s'avère pour le moment très calme. Jusqu'à présent, seuls deux systèmes dépressionnaires ont été baptisés.

La saison "météorologique" avait commencé de manière assez atypique. En effet, le premier système a été baptisé en juillet dernier alors même que la saison cyclonique administrative n'avait pas encore débuté. Le deuxième système à avoir été baptisé est Bransby, une dépression subtropicale qui a évolué au Sud de Madgascar au début du mois d'octobre et qui s'est comblée aussi vite qu'elle est arrivée.

©Meteo France -Carte des systèmes de la saison 2016-2017

Depuis c'est le calme plat. Et la ZCIT ne semble pas vouloir pointer le bout de son nez. On a quand même eu quelques épisodes pluvieux assez conséquents sur la zone Sud/Ouest et Nord/Est récemment. A chaque fois cela était lié au passage d'un front froid plus ou moins actif.

Pour le moment les modèles de prévisions numériques ne prévoient aucun système significatif dans le bassin Océan Indien sud et cela pour les 15 prochains jours. Les prévisions saisonnières de Météo France semblent donc se confirmer avec une activité cyclonique faible. En effet, le centre météorologique avait confirmé que les anomalies sèches (La niña et IOD) sur l’océan Indien tropical central notamment, devraient s’accompagner de l’établissement tardif du flux de mousson alimentant en humidité la Zone de Convergence Intertropicale (ZCIT), lieu de formation privilégié des phénomènes cycloniques sur le SudOuest de l’océan Indien.

Mais il ne faut pas pour autant s'endormir sur nos lauriers car comme le précise MF dans son communiqué spécial sur cette saison cyclonique: "il suffit d’un seul système pour connaître un impact pouvant être catastrophique, même une saison peu active peut être source de dégâts majeurs. Il convient donc de mettre en œuvre dès à présent et comme chaque année, les précautions d’usage de début de saison cyclonique."

Enfin, comme nous l'avons récemment vu dans l'Est de l'île, les très fortes pluies ne sont pas uniquement les conséquences du passage d'un cyclone. Parfois des lignes de convergence peuvent aussi avoir des effets catastrophiques. Il convient donc de rester prudent et de suivre l'information météorologique régulièrement.

PS: A noter que l'île de La Réunion est largement tributaire des fortes pluies (cycloniques ou non).