15:03:00
A+ A-

La pollution à Pékin: un véritable fléau

À Pékin, la pollution est devenue un état de fait permanent. A cause de ce fléau, certains se ruent vers les purificateurs d'air qui valent entre 400 et 500 euros. "Nos ventes doublent chaque année depuis trois ans. Si au début nos clients étaient surtout des expatriés, depuis six mois nous avons une très forte augmentation de notre clientèle chinoise. Ils sont maintenant majoritaires", explique Chris Buckley, propriétaire de "Torana clean air".

Même certaines écoles pékinoises sont équipées de cet appareil, comme le lycée français de Pékin. L'établissement a d'ailleurs mis en place un protocole de mesures, en cas de forte pollution.

"Le premier seuil : on limite les activités sportives, dans la cour de récréation également. Le deuxième seuil , on limite complètement les sorties à l'extérieur des élèves", détaille le proviseur, Guillaume Muette.

D'autres choisissent de quitter la ville. "L'air est irrespirable. Il y a des embouteillages partout et j'ose à peine manger ce que je trouve ici. C'est tellement pollué. Moi je veux partir le plus tôt d'ici", témoigne une Pékinoise.

Source: 20minutes.fr