10:35:00
A+ A-

Bulletin spécial d'information de Météo France

Le cyclone tropical BEJISA continue de se rapprocher des côtes réunionnaises sur une
trajectoire presque directe désormais. Des conditions cycloniques (rafales de vent supérieures
à 150 km/h) vont affecter l'île en cette journée du 2 janvier 2014. En conséquence, le Préfet a
décrété le passage en alerte rouge à compter de 10h locales.
Le phénomène était centré à 7h locales ce jeudi 2 janvier 2014 par vingt degrés zéro Sud et
cinquante quatre degrés un Est, soit à 160 km au nord-ouest des côtes réunionnaises. Il se déplaçait
en direction du sud-est à 15 km/h.

Au matin de ce 2 janvier, il y a deux informations essentielles à mettre en avant, avec une bonne et
une mauvaise nouvelle. La mauvaise nouvelle, c'est que l'inflexion de trajectoire en direction du
sud-est prévue depuis plus de deux jours s'est confirmée en cours de nuit, ce qui signifie que le
météore se déplace désormais sur une trajectoire le rapprochant plus directement de La Réunion. Le
coeur du cyclone va donc affecter le département, avec un passage du centre du phénomène
toujours prévu pour la fin de journée de ce 2 janvier, à proximité sud-ouest immédiate de l'île. Mais
un passage direct de l'oeil du cyclone sur La Réunion reste une possibilité.
La bonne nouvelle, c'est qu'un début d'affaiblissement du météore s'est amorcé depuis hier soir et
devrait se poursuivre au fil de la journée. Si cet affaiblissement va réduire la puissance du
phénomène, et donc limiter l'impact sur La Réunion, c'est malgré tout un phénomène encore classé
cyclone tropical qui est prévu passer à proximité de l'île.

L'approche finale du coeur du météore va donc se faire par le nord-ouest, une trajectoire
inhabituelle. Les vents de nord-est qui ont commencé de sévir (en ce début de journée, on atteignait
déjà les 100 km/h au Port et les 120 km/h à la Plaine des Cafres), vont continuer de se renforcer au
cours des prochaines heures, dépassant le seuil des 150 km/h avant la mi-journée dans les secteurs
les plus exposés (région nord-ouest et Plaines). Les vents s'orienteront ensuite au secteur nord,
pénétrant sur les plages, puis progressivement au nord-ouest en cours d'après-midi, affectant alors
des secteurs jusque là protégés, à commencer par toute la zone allant de Saint-Gilles jusqu'à SaintPierre, puis Saint-Joseph, qui connaîtront alors les conditions de vent a priori les plus dégradées
(une situation inhabituelle induite par la trajectoire atypique de BEJISA). Mais les régions Nord et
Est seront également concernées, alors que peu ventées jusque là.

De fortes pluies vont continuer de s'abattre sur la moitié nord de l'île ce matin, prioritairement dans
les Hauts, affectant ensuite également la moitié ouest du département. La forte houle cyclonique va
continuer de grossir, déferlant sur les façades nord et ouest de l'île, avec des vagues maximales
pouvant dépasser les 10 m et des risques de submersion côtiêre pour les zones littorales les plus
basses de la façade ouest.

A l'arrière du cyclone, l'extension de BEJISA, tant en terme de vents forts que de précipitations, est
nettement plus réduite que dans la partie avant, de sorte que l'on peut raisonnablement espérer une
amélioration assez franche des conditions météorologiques avant la fin de nuit prochaine.

Source: http://www.meteo.fr/temps/domtom/La_Reunion/meteoreunion2/actualites/cp.pdf