22:27:00
A+ A-

La possibilité de formation dépressionnaire se confirme

Le dernier bulletin ZCIT du CMRS conforte ce qui a été dit dans un précédent article sur la possibilité de la formation d'un ou plusieurs systèmes dans les jours à venir:

La situation synoptique a peu changé par rapport à la veille avec un flux de mousson transéquatorial faible et pour l'instant établi uniquement à l'Ouest de 60E. Plus à l'Est, ce flux équatorial s'oriente à l'Ouest et devient assez rapide (en phase avec une poussée de la MJO sur la partie Est de l'océan Indien tropical). Le flux d'alizé est établi au Sud de 10S et à l'Est de 60E. Entre les deux, un Talweg Proche Equatorial (TPE) se positionne entre 5S et 7S sur toute la largeur du bassin à l'Est de 60E. 




L'activité convective, localement forte, est essentiellement positionnée au Nord du TPE au sein du flux d'Ouest proche-équatorial.
Les données de surface, scattérométriques ainsi que les images satellites montrent qu'une vaste zone de basses pressions est entrain de se mettre en place au sein du TPE entre 75E/85E et entre l'équateur et 10S. Sur ce large quadrilatère, les vents ont une tendance dépressionnaire (sans pour autant qu'on puisse définir un centre net de circulation) et des données de bouées affichent des valeurs de pressions à 1005 hPa dans ce secteur
.

Au cours des prochains jours, l'alimentation de mousson va graduellement devenir plus directe sur toute la largeur du bassin, ce qui fera évoluer la configuration du bassin en Talweg de Mousson. Celui-ci devrait dans le même temps se décaler vers le Sud jusque vers 8S-10S. Les conditions environnementales devraient alors vraisemblablement devenir plus propices à la cyclogenèse au sein de ce talweg, notamment à l'Est de 70E où le cisaillement d'Est devrait être modéré juste au Nord de la dorsale d'altitude.

Au cours des 3 à 5 prochains jours, l'ensemble des modèles numériques développent un ou plusieurs minimums au sein de ce talweg de mousson. Certains, comme UKMO, proposent un développement rapide. Selon la prévision d'ensemble du CEP, les probabilités de genèse d'un phénomène cyclonique deviennent plus significatives en cours de semaine prochaine.

Pour les prochaines 72 heures, le risque de formation d'une dépression tropicale est faible.