21:08:00
A+ A-

Forte tempête tropicale Alda

Trajectoire de la forte tempête tropicale Alda
TDTS12345
Après qu'une dépression subtropicale ai quitté le canal du Mozambique, une autre zone de convection s'est formé dans la région le 8 Janvier 1999. Le système est resté pratiquement stationnaire, avec une convection s'étendant bien vers l'est. Le 16 Janvier, Météo France (MFR) a reclassé le système dépression tropicale car les orages ont augmenté à proximité du centre. De plus le système s'organise de plus en plus grâce à un cisaillement vertical du vent faible. Au même moment, la dépression avait entamé un mouvement vers l'est, mais elle fini par s'orienter à cause d'un talweg entre deux zones de haute pression. Le soir du 16 Janvier, la dépression s'intensifie en une tempête tropicale, elle est ainsi baptisée Alda. Le même jour, le JTWC a commencé à suivre ce système sous la dénomination 12S. Cela a marqué le début d'une saison exceptionnellement tardive .

Ni MFR ni le JTWC n'avaient prévu le renforcement de la tempête tropicale Alda. Alda est passée à environ 20 km à l'ouest de l'île Europa dans le canal du Mozambique, où les vents soutenus ont atteint 72 km / h et les rafales ont dépassé les 90 km / h. Une dorsale en construction au sud-est de Madagascar a dirigé la tempête vers le sud-ouest. Après une augmentation du cisaillement vertical du vent la convection a diminué et les avis du JTWC ont cessé le 17 Janvier. Alda se tourna vers le sud-est en avance d'un bac approche, et a commencé à développer un œil le 18 Janvier. Ce jour-là, MFR estimé les vents sur 10 minutes à environ 95 km / h et le JTWC estimée les vents à 120 km / h , soit l'équivalent d'un cyclone de catégorie 1. Le centre américain a également réédité ses avis lorsque le système a atteint son pic dintensité. Ensuite Alda a accéléré vers le sud-est et a progressivement perdu ses caractéristiques tropicales , elle est devenue extratropicale le 19 Janvier avant d'être absorbé par le front froid.

Alda a provoqué de bonnes précipitations, il est tombé 198 millimètres de pluie à Morombe, au sud-ouest de Madagascar. Les précipitations ont provoqué des inondations qui ont touché des milliers de personnes. La pluviométrie a été bénéfique si nous tenons compte des sécheresses que subissait cette zone du pays. Le passage de la tempête a également réduits les températures au Mozambique et à Madagascar.